Avant d’être numéro deux de la liste RN aux européennes, l’essayiste Malika Sorel-Sutter a proposé ses services à Macron

La nouvelle figure du parti d’extrême droite a reconnu des « échanges de SMS » avec le chef de l’Etat lors du dernier remaniement. Tout en assurant qu’il est opposé à ses idées et qu’elle a juste voulu « servir la France ».

Cet article a été publié en premier sur https://www.nouvelobs.com/politique/20240326.OBS86291/avant-d-etre-numero-2-de-la-liste-rn-aux-europeennes-l-essayiste-malika-sorel-sutter-a-propose-ses-services-a-macron.html