Comment les abeilles se tiennent chaud en hiver ?

[ Un article issu de The Conversation, par Eric Darrouzet Chercheur sur les insectes sociaux, spécialiste du frelon asiatique, Université de Tours]

Les abeilles ne sortent pas en raison du froid et restent regroupées pour former ce que l’on appelle la « grappe hivernale ». Elles sont plus ou moins en léthargie, elles présentent une activité limitée. Elles se déplacent un peu, notamment pour s’alimenter : elles consomment les réserves de miel qu’elles ont stockées avant l’hiver, ou des blocs de sucre que les apiculteurs leur ont fournis par crainte d’un manque de nourriture. Grâce à cet apport énergétique, elles contractent régulièrement leurs muscles thoraciques pour produire de la chaleur. Elles maintiennent ainsi au sein du groupe une température supérieure à 10 °C qui assure leur survie, quelle que soit la température extérieure.

Dès le retour des beaux jours et de températures plus clémentes, la température au sein des ruches pourra remonter et restera maintenue aux alentours de 35 °C – la température optimale pour assurer le développement des larves et le renouvellement des ouvrières adultes au sein des colonies.

La caméra thermique, un outil de suivi hivernal des ruchers

Pour les apiculteurs, la période hivernale sert à préparer la nouvelle saison apicole, en bricolant et en préparant les cadres de ruches qui recevront les nouvelles productions de miel de la nouvelle année. Cette période est toutefois compliquée car ils ne doivent pas ouvrir les ruches pour vérifier l’état de leurs colonies, car si la température descend en dessous de 10 °C au sein de la…Lire la suite sur Le chasseur français

Cet article a été publié en premier sur https://www.lechasseurfrancais.com/nature/comment-les-abeilles-se-tiennent-chaud-en-hiver-87813.html?utm_source=rss_feed&utm_medium=link&utm_campaign=unknown