En France, le droit à l’avortement acquis mais des obstacles perdurent

Amenée à être sanctuarisée dans la Constitution, la liberté d’avorter est acquise sur le papier depuis près de 50 ans en France. Sur le terrain, l’accès à l’IVG reste toutefois inégal et le choix de la méthode limité, relèvent professionnels, chercheurs et associations féministes.
L’interruption volontaire de grossesse (IVG), au coeur d’un projet de loi constitutionnelle présenté mercredi en conseil des ministres, a été autorisée temporairement en 1975, avant d’être définitivement légalisée en décembre 1979, jusqu’à la dixième semaine de grossesse.

Cet article a été publié en premier sur https://www.sciencesetavenir.fr/sante/en-france-le-droit-a-l-avortement-acquis-mais-des-obstacles-perdurent_175517?xtor=RSS-16