Nouvelle-Calédonie : quand Chine, Russie et Azerbaïdjan manoeuvrent pour déstabiliser l’archipel

Pékin, Moscou, et surtout Bakou se sont rapprochés, pour divers motifs, des indépendantistes kanaks.

Cet article a été publié en premier sur https://www.lesechos.fr/politique-societe/regions/nouvelle-caledonie-quand-chine-russie-et-azerbaidjan-manoeuvrent-pour-destabiliser-larchipel-2095286