Symptôme de la pénurie de logements, les jeunes adultes sont plus nombreux à vivre chez leurs parents

En 2020, 4,92 millions d’adultes environ vivaient chez leurs parents, dont 1,3 million ayant un emploi. En cause, selon la Fondation Abbé-Pierre, des loyers trop élevés et des salaires parfois insuffisants pour leur permettre de prendre leur indépendance.

Cet article a été publié en premier sur https://www.lesechos.fr/industrie-services/immobilier-btp/symptome-de-la-crise-du-logement-les-jeunes-restent-de-plus-en-plus-longtemps-chez-leurs-parents-2095049